L'observatoire des chemins : kézako ?

Pourquoi un tel dispositif ?

Les chemins sont parfois une source de conflits entre leurs différents usagers (randonneurs pédestres, chasseurs, vététistes, quad, moto verte, 4x4, etc.). Bien souvent, des polémiques enflent, sur la foi d'arguments dont la véracité laisse la plupart du temps à désirer. Le besoin se faisait sentir de disposer de données fiables sur la fréquentation des chemins. Ce site se propose donc de collecter des observations pour établir des données statistiques. Il sera ainsi possible de lutter contre les affirmations fantaisistes bâties avec des visées plus idéologiques que scientifiques. On entend par exemple souvent parler de surfréquentation. L'Observatoire sera là pour le vérifier... ou l'infirmer !
L'Observatoire des chemins pourra également fournir des données aux institutionnels (Comités de Tourisme, préfectures, Directions Régionales de l'Environnement, etc.), ainsi qu'aux élus, qui sont demandeurs. L'Observatoire des Chemins se veut un outil constructif avant tout.

Quel est le principe ?

Rien de plus simple : il s'agit d'une collecte de données via ce site. Chacun peut rentrer en quelques minutes un mini compte-rendu de sa randonnée (véhicule utilisé, kilométrage, date, lieu, nombre et catégorie d'usagers des chemins rencontrés, "ambiance" de la rencontre, etc.) On peut rentrer également des d'informations sur le pourcentage d'interdiction des chemins dans chacun des départements français.
Afin d'éviter le feu de paille, il faut alimenter la base de données avec un nombre important d'évènements. Un rappel par mail sera donc fait tous les lundis aux observateurs pour qu'ils n'oublient pas de saisir leurs données de la semaine.

Qui peut entrer des données ?

Nous comptons sur vous tous, que vous soyez randonneur pédestre, chasseur, vététiste, cavalier, quadiste, motard ou adepte du 4x4 : la mobilisation du plus grand nombre est nécessaire pour mener à bien cette initiative. Bien sûr, il n'est pas nécessaire d'être adhérent au Codever ! Toutefois, l'inscription peut se faire par le biais d'un parrainage par un observateur déjà inscrit. Il s'agit d'éviter autant que possible la saisie d'observations « fantaisistes » dans la base de données.

Quels résultats peut-on attendre ?

Un traitement statistique des données collectées fournira des informations telles que « nombre de randonneurs pédestres rencontrés par kilomètre de chemin en Bretagne », « fréquentation des chemins en fonction du jour et de l'heure de la semaine », « évolution de la fréquentation saisonnière en région PACA », « carte de France de la pratique de la randonnée motorisée », etc. Certaines données pourront être traitées automatiquement, d'autres nécessiteront un peu de matière grise.

Les données de ce site sont-elles objectives ?

Ce site a été mis en place par le Codever (association loi 1901 défendant la liberté de circuler sur les chemins, dans le respect de l'environnement et des usagers). Certains pourraient nous accuser de subjectivité, nous en sommes conscients. Nous précisons donc que l'objectif n'est pas d'utiliser des chiffres pour polémiquer, mais d'obtenir des données abondantes et fiables. Ces statistiques doivent favoriser une discussion ouverte et constructive et conduire à des décisions politiques rationnelles. Dès lors, il est demandé à tous les observateurs de faire preuve de la plus grande honnêteté possible dans la saisie de leurs données.

 

 

Suggestions

Toutes vos suggestions sont les bienvenues. Pour cela, vous adresser à Anthony BLETON, responsable de l'Observatoire des Chemins.